Le Masque de la Momie

Jamais, on n’a vu marcher ensemble la gloire et le repos.

C’est tout naturellement que le barde réussit miraculeusement à rester en vie face à ce fourbe de Maftet. Notre sacré Paladin pu le sauver in extremis de la mort grâce à ses dons divins, et Radoki utilisa son pouvoir de disparition pour s’extraire de la mêlée en rampant.

Malheureusement c’était également un pouvoir de Maftet ! Sen, subissant une nouvelle fois une attaque de Bodak, n’arriva pas à le faucher avant qu’il ne s’enfuit…

Un second cultiste ailé d’Areshkaghâl essaya de nous anéantir, mais nous avons pu l’abattre sans qu’il nous fasse bien mal.

Cependant, le fuyard fut probablement bien triste lorsqu’un nuage de particules dorées recouvra son corps et le rendit observable de tous ! Et c’est probablement pourquoi il déclencha l’ouverture de deux sarcophages Bodak restant…

Le combat s’annonçait insurmontable, à mon grand regret nous avons dû fuir à notre tour vers la forêt d’os pour nous reposer. Je fus le dernier à partir en laissant mes invocations ralentir ces créatures abjectes.
Notre repos se passait bien quand Sen entendit d’étranges cris d’oiseaux venant du ciel.

Averti, je pu reconnaître quelques mots en Abyssal, et c’est à ce moment que nous avons compris que ces oiseaux avaient entamées un rituel au-dessus de nos têtes.

Nous nous sommes donc préparés au combat, mais ces viles créatures abattirent une vague d’énergie terriblement puissante sur toute la forêt ! Peu d’entre nous réussirent à esquiver cette vague qui avait rasé la forêt et, sentant la bataille en notre défaveur, nous nous sommes retrancher dans le sphinx en entrant par l’atelier où la Banshee m’avait massacré.

Nous nous pensions en sécurité mais ces piafs de malheur entamèrent un nouveau rituel ! Flairant la mauvaise situation dans laquelle nous nous trouvions, nous avons une nouvelle fois pris la fuite.

Cette fois-ci, direction la salle de la forge du sphinx ! Deux spectres se trouvaient là mais nous réussîmes à les exterminer rapidement, juste avant que les charognards ne reviennent.

Radoki les identifia d’ailleurs comme des Vrocks, horrible croisement démoniaque entre un homme et un vautour gigantesque.

vrock-jr.png

De nouveaux Spectre et des Maftets se joignirent à la bataille, mais nous avons finalement pu les tuer ou les faire fuir un grâce à mon mauvais œil.

Exténué, je fini par préparer une téléportation pour nous extirper de cet endroit maléfique que je compte bien purifier.

Comments

guiguibellos Rablof

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.