Sen

Moine Humain

Description:

Feuille de personnage

Sen est un homme imposant. Les années d’entrainement de perfection physique et psychique l’ont doté d’un corps à la musculature saillante et à la souplesse insoupçonnée. Il revêt généralement les habits de son ordre, des vêtements simples en tissu souple et léger. Derrière les traits durs de son visage, on aperçoit ses yeux verts calmes et apaisants. Seule une longue natte dépasse de ses cheveux taillés très court.

Contrastant avec son physique, Sen est un homme très calme et peu enclin à l’emportement ou la violence. Il prend souvent le temps de mesurer les conséquences de ses actes, prenant rarement parti et passe le plus clair de ses journées à méditer. Il partage volontiers ses conseils et prône les bienfaits de la réflexion, écoutant avec intérêt l’histoire des personnes qu’il rencontre, mais parlant rarement de son propre passé. Derrière son apaisement apparent, ceux qui l’observent et le connaissent suffisamment ressentent le poids du remord qui pèse sur ses épaules.

Sen a longtemps fuit pour tenter d’oublier ses péchés, mais il a compris que l’isolement ne suffit pas à alléger sa conscience et ses remords. Il est désormais en quête de rédemption, prêt à affronter les fantômes de son passé.

De par son éducation monastique, Sen est très porté sur le culte d’Irori. Il s’est tourné vers ses enseignements pour apprendre à purifier son corps et son esprit et suit la plupart de ses doctrines surtout concernant l’exercice physique et la méditation.

Sen est un ancien ami d’Heckmet et un frère d’arme d’Asriel.

Sen_v3_Colored_sized.png

Bio:

Sen est né et a été élevé dans la petite ville d’Abken. Il fait preuve d’une force hors-normes pour son age et d’un talent inné pour le combat. Il développe une profonde aversion pour l’injustice et répond avec violence à toutes formes de conflits. Il fut souvent délaissé et craint par ses pairs, vu comme un élément instable de la société.
Aux alentours de ses 15 ans, il rencontra Hekmet, un mage de passage dans sa ville. Il fut intrigué par le respect qu’inspirait le vieil elfe aux gens qui le méprisaient tant. Après leur rencontre, Hekmet décida de prendre l’adolescent turbulent sous son aile, lui enseignant quelques bribes de sa sagesse. Un lien fort naquit entre les deux êtres, plus proche de l’amitié que du simple tutorat. Le jeune homme accompagnait souvent le magicien dans ses voyages où il acquit très vite une grande maturité qui lui faisait tant défaut.
Plusieurs années plus tard, l’elfe revint voir son disciple à Abken lui proposant de prendre part à une expérience arcanique d’importance. Sen accepta avec joie, heureux de pouvoir rendre service à son mentor et ami. Après un rituel complexe, Hekmet lui tendit une étrange orbe miroitante. Après une impression onirique très étrange une quantité d’énergie impressionnante déferla autour de lui, fracassant la pierre, déchirant la terre, et libérant des entités monstrueuses sur le monde matériel. La vague de puissance ébranla l’essence du jeune homme qui sombra dans l’inconscience. Quand il repris ses esprits, la terre autour de lui était assombri et les créatures maléfiques avaient ravagé sa ville, assassiné ses habitants et laissé derrière eux que la ruine et la mort. Comprenant qu’il était la cause de cette atrocité, il pris la fuite sans se retourner, entendant hurler au loin les excuses de son ancien mentor.

Une longue période sépare désormais Sen de son passé. Longtemps tourmenté par son passé, il trouva un semblant de réconfort dans une organisation monastique, enseignant le repos de l’âme par la perfection physique et spirituelle. Il se contenta d’être observateur de sa vie, plutôt que de risquer une nouvelle catastrophe. Malgré tout, le remord et les regrets restaient toujours présents, tapis dans un coin de son esprit ne lui laissant que peu de répit. Il continua à voyager, cherchant encore et toujours un moyen d’alléger son fardeau. Sa quête le mena au monastère de Sothis en Osirion où il vint partager ses expériences et recevoir de nouveaux enseignements. Au bout de quelques temps, un groupe de brigand pourchassé par un ordre de paladin investit les lieux, ravageant les salles et tuant sans pitié les moines pacifistes. Devant un tel carnage, Sen n’eut de choix que de répondre par la violence, affrontant avec talent ses adversaires comme il le faisait déjà dans ses jeunes années. Néanmoins obligé de se replier sous l’effet du nombre, il se retrancha dans une pièce isolé du monastère où il rencontra Asriel, un paladin trouvant lui aussi refuge et poursuivit par une dizaine de bandits . Il ne fut qu’un instant pour que les deux combattants prennent position pour accueillir leurs adversaires, redoublant d’efficacité martiale. L’action conjuguée des deux hommes permis la victoire après une longue bataille et un lien fort naquit entre eux.
Ils prirent le temps de se connaitre lors de la reconstruction du monastère et la camaraderie se mua en amitié. Après quelques mois, les bâtiments étaient de nouveaux en état et Sen repris ses activités méditatives. Néanmoins l’attaque lui fit comprendre qu’il ne pouvait fuir éternellement et se restreindre à l’inaction. Il appris également que son ancien mentor, Hekmet, tenait une chaire non loin d’ici, à Wati. Il décida de faire face à son passé pour tenter d’accéder à la rédemption qu’il avait tant cherché. Expliquant à Asriel ses projets, le paladin sembla intéressé par les études du magicien et accepta de l’accompagner.

La nécropole de Wati
Après ces deux premières journées d’exploration, Sen a retrouvé en Asriel le compagnon d’arme du monastère. Souvent en première ligne, ils protègent tant bien que mal le reste du groupe.
Hekmet l’impressionne toujours autant. Sa sagesse et ses connaissances sont souvent d’un grand secours et sa maîtrise de la magie s’est encore accrue.
La petite Sanya l’intrigue. Bien que l’inexpérience de la jeunesse soit parfois un fardeau, elle se donne beaucoup de mal pour mériter sa place dans leur groupe et Sen ressent un étrange besoin de la protéger. Il gardera un oeil sur elle lors des prochaines expéditions.
Radoki supporte le groupe de ses talents et est toujours un agréable et courageux compagnon. Bien que ne le connaissant que depuis peu, Sen l’apprécie comme s’ils étaient d’anciennes connaissances.

Sen se rendit compte que la pratique était bien plus enrichissante que la théorie. Alors qu’il accompagnait principalement le groupe pour aider Hekmet, ces quelques jours éreintants dans la nécropole commencent à le faire sérieusement réfléchir sur ses propres ambitions.

La vente aux enchères
Après avoir exploré leur troisième et dernier site, les voyageurs d’outretombe décidèrent d’attendre la vente aux enchères ayant lieu le troisième soir suivant leur retour. Sen décida d’aller parcourir la ville pour recueillir l’opinion publique sur l’ouverture de la nécropole. Il fut heureux d’apprendre que leur entreprise était plutôt bien vu, et que le respect des règles avaient une bonne importance à Wati.
Il passa le reste de son temps à méditer, activité qu’il n’avait pas pu exercer depuis leur entrée dans la nécropole. Comme à son habitude dans les différents monastères qu’il avait habité, il entreprit d’allier prospection spirituelle et manuelle en méditant tout en travaillant. Il choisi la pierre pour l’occasion, s’inspirant des anciennes architectures d’Osirion explorées durant leurs aventures.
Il se rendit compte que ses anciennes méthodes de perfectionnement autant physique que spirituelle étaient trop indépendante et ne se focalisaient que sur un de ces deux aspects à la fois. Ces derniers jours il avait du faire preuve de force et d’agilité, mais aussi de sagesse et d’intelligence face aux nombreuses menaces de la nécropole et il appris d’avantage sur son corps et son esprit, alliant bien plus efficacement son énergie spirituelle à ses capacités physique pour lui permettre de dépasser les limites de son corps.

La cité des hommes roseaux
Cela fait maintenant près d’un mois que Sen a rejoint les voyageurs d’outre-tombe.
Sa funeste expérience de Wati ainsi que ses aventures à Tephu rendent son désir de rédemption plus fort que jamais. Même s’il ne comprends pas les événements projetés dans son esprit, il pense désormais avoir un démon, allégorie de ses péchés, à affronter.
Il se rend compte également que sa léthargie monastique n’était qu’une base sur laquelle son expérience se construit rapidement et efficacement. Depuis qu’il est entré dans la nécropole, ses capacités physiques et psychiques atteignent des sommets. Il décide de dédier cette maîtrise à la protection de ses alliés et amis.

Feuille de personnage unifiée

Sen

Humain Loyal Bon Moine 12
Init +2 / sens : perception +24

Defenses

CA 38, touch 29, flat-footed 27 (+4 armure, +5 armure naturelle, +3 monk, +2 dex, +4 sag, +1 parade, +9 esquive)
PV 154
Vig +16 / Ref +12 / Vol +11
Capacités défensives : évasion supérieure, Pureté Physique (Imm. Maladie), Resist. Peur +4, Sérénité (Resist. Enchant. +2), Esprit de diamant (Suppr. Peur), Ankhs Gardiennes, Pouvoir de ki : Peau d’écorce, Ame de Diamant (RM22)

Offense

Vitesse 18m
CaC – déluge de coups AeP Post. Def. +15/+15/+15/+10/+5 2d6 + 15 20x2
Distance – Déluge de shuriken +14/+14/+14/+9/+4 1d2+7
Pouvoir de Ki Frappe du ki (Passe les RD Magique, Fer Froid, Argent, Loi), Peau d’écorce, Esprit de diamant, Pas Chassé (Porte Dim.), Sagesse Clairvoyante (Reroll Att/JdS, 9m)
Attaques spéciales – Poings étourdissants (12/jour DD20), Coup Fracassant (Ignore les RD), Coup de pied volant, Toucher de la sérénité (12/jour DD20)

Statistiques

For 24 Dex 14 Con 22 Int 8 Sag 18 Cha 7
BBA +12; CMB +19 (Lutte 20); DMD 47 (Lutte 50, Trip, disarm 49)
Dons Attaque en puissance, Arme de prédilection (mains nues), Esquive, Attaques Réflexes, Posture de la grue, Aile de la grue, Souplesse du Serpent, Riposte de la Grue, Agilité Dimensionnelle, Fureur de la méduse, Toucher de la sérénité
Skills notables : Acrobaties +17, Escalade +18, Psychologie +11, Discretion +10, Evasion +10, Survie +14
Langages : Commun, Ancien Osirien

Equipement

Tête :
Front : Bandeau de sagesse +2
Yeux : Loupe de détection ( Perception +5 / Pistage +5 )
Cou : Scarabée de défense contre les momies ( 11 charges, +4 contre la peur )
Epaules : Cape de résistance +2, Life-keeping ( 10 charges )
Torse : Maillot de sprinter
Corps :
Armure :
Taille : Ceinture de Force / Constitution +6
Bras : Brassard de lutteur ( Lutte +1 )
Mains :
Pieds : Bottes ailées
Doigt 1 : Anneau de protection +1
Doigt 2 : Anneau de maîtrise du ki ( 2 charges )
Sans emplacement :
Ankhs gardiennes
Réservoir sanguin de prouesse physique ( 4 charges )

Sen

Le Masque de la Momie guiguibellos y_clauzel