Sanya

Espiègle roublarde humaine

Description:

Sanya

Humaine, Neutre, Roublarde 13
ATTENTION : 1 niveau négatif à ajouter aux stats suivantes !
Init +6
sens : Perception +23 (+33 pour piège, +27 pour ne pas être surpris par adversaire, +27 pour passage secret, conversation et objet caché)
Attention : Si désert ajout +2 à perception et initiative.

Defenses

CA 24, touch 17, +4 contre piège (+5 armure, +6 dex, +1 esquive, +1 parade, +2 nat)
PV 93
Vig +10 / Ref +16 (+3 si piège) / Vol +8
Capacités défensives : Esquive totale, Esquive instinctive, Esquive instinctive supérieure, Sens du danger, Invisibilité à volonté (anneau)

Offense

Vitesse 9m
Vol18m20rounds/jour==
CaC – Rapière +1 : +17/+12 1d6+ 7 + 1d6 acide / Dague +1 : +16/+11 1d4+ 1 / Masse d’arme légère : +15/+10 1d6+6
+1 dégât quand tenaille (trait)
Distance – Arbalète légère de maître +16 1d8+0 / Feux grégeois +15 1d6 +1 d’aspersion
Attaques spéciales – Attaque sournoise (7d6 dégâts + blessure handicapante), Œil de Néthys (1/jour)

Statistiques

For 10 Dex 22 Con 15 Int 12 Sag 14*Cha* 18
BBA 9; BMO 9; DMD 26
Dons Esquive, Souplesse du serpent, Arme de prédilection (rapière), Attaque en finesse, Robustesse, Vigueur surhumaine, Attaque éclair.
Talents de roublard et maître roublard : Fin observateur, Dénicheur de pièges, Résilience, Maîtrise du terrain (désert), Opportunisme, Attaque redirigée, Roulé-boulé, surprise du chasseur.
Spécialités de roublard : Perception (niveau 10), Acrobaties (niveau 10)
Skills notables : Acrobaties +27, Bluff +20, Diplomatie +19, Discrétion +22, Escalade +16, Escamotage +14, Evasion +22, Intimidation +18, Psychologie +15, Sabotage +28, Crochetage +30
+1 en bluff et diplomatie contre Sphinx.
- Bluff : +10 pour mentir, +5 pour feinter, -5 pour transmettre message secret (masque homme de marbre)
+2 en discrétion si désert.
Langages : Commun, Abyssal, Ancien Osirien, Sphinx

2017-03-02_563592712b.jpg


Caractéristiques physiques : Petite et fine, longs cheveux noirs, regard malicieux.
Croyances : Puisqu’elle est encore jeune et influençable, Sanya voue un culte à plusieurs déesses.
-Areshkagal déesse-sphinx : Depuis qu’elle la découverte dans le livre piqué chez Hekmet, Sanya craint cette déesse autant qu’elle l’adore. Le déracinement d’Areshkagal la renvoie à sa propre quête d’un lieu où elle pourrait se sentir vraiment chez elle.
-Aldinach déesse de l’aridité : Sanya a appris il y a quelques années que c’était la déesse de sa mère. Elle se sent donc plus proche de cette mère qu’elle n’a jamais connue lorsqu’elle prie Aldinach. Bien que cela lui cause quelques fois des problèmes de conscience puisque Aldinach n’est autre que la sœur détestée de Areshkagal.
-Andirifkhu déesse des pièges : cette femme dominatrice et charismatique représente ce à quoi aspire Sanya. Fascinée depuis longtemps par les illusions et les pièges, Sanya a découvert cette déesse au cours de ses lectures.
Qualités : Courageuse, observatrice, débrouillarde, agile, discrète, oratrice douée.
Défauts : Très espiègle, influençable, naïve, dissipée, mauvaises fréquentations.
Objectifs et rêves : Se marier avec Asriel, protéger papy Hekmet, récupérer plein d’objets de valeur et parler à un sphinx.
Evolution des objectifs : Se marier avec Asriel (oui oui toujours et ses chances de réussite ont même sacrément augmentées) , protéger chacun de ses compagnons de son mieux, réussir à contrer le culte du pharaon oublié, attrait pour le danger et l’adrénaline, parler à un sphinx parce que quand même c’est top (mais un intelligent donc pas un hiérosphinx), devenir peut-être une meilleure personne en œuvrant pour une bonne cause ?
Liens : Fille cachée de Sen, petite fille adoptive de Hekmet, amoureuse de Asriel et fournisseuse d’objets volés pour Radoki.
Traits : Combattant opportuniste, énigme de sphinx.

WishList : Anneau invisibilité, Gilet d’évasion, Gants d’escalade, Charme de bonne santé; Bandeau de détermination.
Crafts envisagés : Ajout “feuille morte” et “CA” sur anneaux, Arme corrosive, Ajout “yeux de chouette” sur lunettes.

Feuille de personnage

roublard-1-2.jpg

Bio:

Extraits du journal intime de Sanya

Cher journal,

Je m’appelle Sanya et j’ai 14 ans. Je vis avec des gens qui font semblant d’être ma famille mais qui ne m’aime pas et que je n’aime pas. Ca a toujours été ainsi pour moi.
Je n’ai jamais connu mes parents. Ma mère est morte en me donnant naissance et mon père l’avait précédé quelques jours plus tôt lors d’un combat épique.
C’est papy Hekmet qui m’a raconté tout ça.
Enfin, ce n’est pas vraiment mon papy mais je l’appelle comme ça parce que d’aussi loin que je m’en souvienne il a toujours été là. Il est vieux mais il sait plein de choses et je peux compter sur lui. Il m’accueille gentiment à chaque fois que je fugue et m’accompagne dans chaque nouvelle famille d’accueil.
Puis il est toujours dans les parages quand on m’embête ! (trait : combattant opportuniste)
(…)
Cela va faire un mois que je vis chez les Ramslokus, au début je pensais qu’ils étaient plus gentils que mes anciens parents adoptifs mais en fait non.
Je continue mon petit commerce d’objets volés mais c’est difficile avec eux sur le dos ! Ils passent leur temps en ville et c’est toujours moi qui dois m’occuper de faire le ménage et de cuisiner. J’aimerais mieux explorer les maisons des voisins et faire le ménage dans leurs objets de valeur…
Heureusement la nuit je peux sortir discrètement par la fenêtre, ça me permet de renflouer mon stock pour le marché noir.
Puis de temps en temps papy Hekmet vient me voir. Il m’a raconté à nouveau l’histoire de mon père, comment il est mort en héros pour sauver son peuple. Je suis triste de ne jamais l’avoir connu mais c’était un homme bien et j’espère qu’un jour moi aussi je sauverai le monde.
(…)
J’ai trouvé une solution pour le ménage. Il suffit que je lui fasse mon plus beau sourire et Maarhat, le fils des voisins vient m’aider. C’est bien pratique.
Du coup j’ai beaucoup plus de temps maintenant, j’en profite pour perfectionner certains talents. Plus vite je crochète les serrures, plus nombreux sont les objets que je peux emporter. J’ai toujours adoré les énigmes et les puzzles, après tout crocheter des serrures c’est juste l’étape suivante.
Je commence à avoir une bonne clientèle au marché noir et pas mal de contacts intéressants.
Bientôt je pourrais m’enfuir pour de bon, j’ai déjà repéré quelques lieux abandonnés aux serrures usées.
(…)
Mon cher journal, c’est un grand jour pour moi !
J’ai entendu les Ramslokus parler de quitter la région. Ils n’ont clairement pas envie de m’amener avec eux et je n’ai clairement pas envie de partir avec eux. Pour une fois au moins nous sommes du même avis.
Je crois que c’est le moment pour moi, je vais enfin être libre !
Je vais leur dire que je compte rester avec papy Hekmet. C’est faux bien sûr, je n’ai absolument pas envie de vivre avec lui. Les vieux ne sont pas rigolos. Puis de toute façon j’ai déjà tout prévu, Maarhat et sa famille sont partis en laissant leur maison à l’abandon. J’ai pu rentrer par une fenêtre pour m’y installer, je pense que j’y serai bien.
Les Ramslokus ont plein d’objets de valeur et ils sont tellement bêtes qu’ils ne s’en rendent même pas compte. Je vais donc les délester de quelques petites choses. Je crois que je pourrais trouver un acheteur pour leurs vieux parchemins. Peut-être Radoki, je sais qu’il aime bien m’acheter ce genre de trucs.
D’ailleurs, l’autre jour, j’ai trouvé un livre passionnant chez papy Hekmet, il ne s’est même pas aperçu que je l’ai pris et il ne l’a sûrement jamais lu. Mais celui-là je ne vais pas le vendre.
Ça parle des Sphinx, j’aimerais bien en rencontrer un jour. Quand j’étais petite je me souviens que papy Hekemet m’avait raconté une histoire avec un sphinx, je n’arrêtais pas de lui demander de jouer aux énigmes avec moi après ça !
J’aimerais bien jouer aux énigmes avec des sphinx. Ils doivent être bien moins ennuyeux que les enfants de mon âge avec qui papy Hekmet pense que je reste. Donc à partir d’aujourd’hui je vais apprendre à parler le Sphinx. (trait : énigmes de Sphinx)
(…)
Très cher journal, voilà longtemps que je ne t’ai pas raconté mes aventures.
J’ai été bien occupée avec les cambriolages, les ventes et l’apprentissage du sphinx.
Mais aujourd’hui quelque chose de fou m’est arrivé !!! J’ai rencontré l’homme de ma vie. Je ne sais pas encore comment il s’appelle, cela ne fait pas longtemps qu’il est arrivé en ville…
Il est grand, fort, bien coiffé et il a un très beau sourire.
Il faut que je m’arrange pour le croiser à nouveau !
(…)
Cette nuit j’ai rêvé que je me mariais avec mon bel inconnu ! C’était troooooooooop bien !!
(…)
Je l’ai vu ! Et je l’ai même suivi ! Il ne m’a pas entendu bien sûr et maintenant je sais beaucoup plus de choses sur lui !
Asriel…. Il s’appelle Asriel et c’est un paladin !
Il est tellement beau, tellement grand et fort. C’est le plus bel homme que j’ai jamais vu !!
(…)
Cher journal,
Oui une fois encore je t’ai un peu abandonné, mon activité au marché noir me prend pas mal de temps. Je croise toujours Asriel, j’espère qu’il me remarquera un jour…
Aujourd’hui j’ai entendu dire que la nécropole va être ouverte aux visiteurs. Il y aura même une grande tombola. J’aimerais bien y participer mais je ne sais pas encore comment m’éclipser aussi longtemps sans que papy Hekmet ne s’en aperçoive… J’ai bientôt 16 ans, je suis une grande mais ça papy Hekmet ne le voit pas…
Si je peux y aller alors peut-être que je rencontrerais des sphinx et pourrais leur parler !
(…)
Tu ne vas pas croire ce qu’il m’est arrivé aujourd’hui ! Je suis passée voir papy Hekmet et Asriel était là !
Il y avait aussi un autre homme, ils parlaient de partir en expédition ensemble.
Le grand costaud je ne l’aime pas. Il est ridicule avec sa tresse. Mais Asriel…. Il est toujours aussi parfait…
C’est décidé, je dois absolument partir avec eux ! C’est ma seule chance si je veux qu’Asriel me remarque enfin ! Puis de toute façon je ne peux pas laisser papy Hekmet partir seul, il est beaucoup trop fragile ! Il ne pourra pas me refuser cette excursion, avec un peu de chance je pourrais même rencontrer un sphinx !

Mon très cher journal, je sens que ça va être la meilleure aventure de ma vie !!

La suite ici Journal intime de Sanya !

Sanya

Le Masque de la Momie guiguibellos Johanne