Le Masque de la Momie

La seconde mort du Pharaon

Le cœur brisé d'Hakotep

Serethet.PNG

Les voyageurs d’outretombe survécurent non sans heurt à la vague irisée de puissance arcanique. La prêtresse s’envola pour prendre de la hauteur et les cultistes l’accompagnant prirent position pour encaisser la contre-attaque qui ne se fit pas attendre. Sanya fit un rapide aller-retour essayant de planter sa rapière dans l’un d’eux et fit accueilli par un coup de poing. Heckmet incanta un sort que Serethet tenta de contrer en blessant le mage d’une chaîne d’éclair qui se répercuta sur les combattants. Maintenant avec succès son effort de concentration, il créa une fosse interdimensionelle dans l’espoir de piéger les cultistes, sans succès. Asriel réclama justice, son aura de force di# vine se parcourant l’être de ses compagnons.
Alors que les aventuriers tentaient d’éradiquer les cultistes, la seconde chaîne d’éclair s’abattit sur le groupe. Les deux moines adverses tentèrent de mettre à mort Radoki, mais l’halfelin plein de ressource s’évada dans un éclair bondissant pendant que le paladin canalisait l’énergie positive, régénérant ainsi ses alliés.
Une troisième chaîne d’éclair foudroya le groupe. Le paladin tenta de dissiper les effets magiques sur Serethet mais son masque produisit un rayon blessant le paladin qui perdit malheureusement sa concentration. Sen acheva un des cultistes qui explosa dans une gerbe de flamme. Heckmet, invisible, invoqua des créatures élyséennes pour aider les voyageurs dans ce combat acharné. Un des bralanis alla directement soigner le barde qui commençait à accuser les coups des cultistes et le second tira une volée de flèche vers la prêtresse. Radoki téléporta le dernier moine adverse dans la fosse du mage avant que l’hécatombe débute.

Une seconde vague de rayons prismatiques se déversa sur les voyageurs. Des rayons de toutes les couleurs fusèrent de la main de leur ennemie masquée. Un jaune vint électrocuter le barde qui s’effondra au sol, mort. La roublarde fut frappé d’un indigo et se mit à baver en proliférant des propos incohérents. Après avoir invoqué un troisième azata, Heckmet se rapprocha de Sen pour lui permettre de voler jusqu’au pharaon. Les élyséens achevèrent le dernier cultiste puis vinrent au contact de Serethet pour tenter de la gêner autant que possible. Asriel sorti son arc composite pour joindre ses forces aux extraplanaires, ses flèches guidées par le châtiment perçant les défenses de la prêtresse.
Sans attendre une troisième déferlante arc-en-ciel frappa les aventuriers. Frappé par une lumière indigo, le paladin perdit la raison à son tour. La magie l’emportant sur leur amour, les amants s’élancèrent dans un combat effréné. Sen s’envola jusqu’à Serethet et, sous l’influence des pouvoirs du paladin, fit pleuvoir un déluge de coup dévastateurs sur la femme qui se défendit en aspirant l’essence vitale du moine grâce à un bracelet ophidien. Heckmet tenta de la faire suffoquer mais un nouveau rayon vint frapper le mage de plein fouet. Il en fallait plus pour déconcentrer le nécromancien qui lança tout de même son sort qui fit chanceler sa cible.

Alors que le paladin et la roublarde se battait avec acharnement, Asriel sorti son fléau en adamantium et enfonça le crane de Sanya, faisant rouler sa tête sur les dalles froides de la tête du Sphinx aveugle.

Furieux, Sen utilisa ses dernières forces et, sous les coups ravageurs des voyageurs, le corps sans vie de la prêtresse tomba au sol. L’Ib d’Hakotep se matérialisa alors, venant virevolter autour du moine avant de s’enfuir à travers les murs du temple. Maîtrisant Asriel, Heckmet et le moine barricadèrent les portes et évacuèrent les corps de leurs amis ainsi que celui de leur ennemie. Ils rejoignirent le camp de Maftet pour se reposer puis se téléportèrent le lendemain vers Wati.
Sebti le Crocodile délivra gracieusement le Paladin de sa folie, qui s’empressa alors de ressusciter son aimée. La ville était en pénurie de poussière de diamant nécessaire à la restauration des revenants et les voyageurs décidèrent alors d’aller en acheter à Tephu le lendemain, une fois que le Barde serait ressuscité. Le jour suivant donc, Asriel rappela Radoki d’entre les morts utilisant une fois de plus son ultime grâce. Un rapide aller retour à la ville des hommes roseaux permit au groupe de se faire un stock de composants. Sen alla s’installer dans l’atelier d’Heckmet pour s’harmoniser avec le Masque funéraire du Pharaon Oublié dans l’espoir de communiquer avec l’esprit de Serethet et d’en découvrir plus sur ses motivations ainsi que pour glaner le plus d’information possible.
Le matin suivant le moine utilisa les pouvoirs d’Hakotep. Voici ce qu’ils apprirent :
Le corps de l’architecte est conservé à l’intérieur du sphinx aveugle, dans les étages supérieurs.
La prêtresse était possédée par le Pharaon Oublié, la forçant à commettre des actes abominables.
Le temple du Pharaon des cieux vole, caché dans le ciel.
Les cultistes ont investi le Sphinx Aveugle dans l’espoir d’en faire leur quartier général d’où conquérir tout Osirion.
Le mot de passe tant recherché est “Gloire à Hakotep”
Si elle était ressuscitée, Serethet est prête à les aider même si elle ne sait pas comment.

Le paladin tenta de rendre la vie à la jeune femme mais ses pouvoirs ne semblait pas suffisants. Il fut alors décidé d’attendre que les aventuriers en finissent avec les cultistes avant de s’occuper de la prêtresse, dont le corps fut mis sous la protection de Ptemenib.
Après avoir enfin restauré entièrement Heckmet et Sen qui était encore affaibli par leur récente mort, les voyageurs se téléportèrent une fois de plus chez les Maftets, puis se préparèrent à retourner dans le temple d’Areshkagal

Comments

guiguibellos y_clauzel

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.